vendredi 12 juin 2015

Alternatiba ce week-end

    C'est ce week-end à Nancy et j'y serai sur un stand commun avec la brasserie Bio la Châouette et le projet coopératif du Père Fouettard...



jeudi 11 juin 2015

Locaux disponibles à Jarville

Nous recherchons de nouveaux locataires dans nos locaux partagés :
Association L'ESCALIER
9 rue d'Alsace
54140 Jarville-la-Malgrange


CARACTERISTIQUES DES LOCAUX :

Espaces en Rez-de-Chaussée dans un local multi-activités indépendant
(à côté de la brasserie)

Espace 1
--------
33m2 (7,5mx4,4m) RdC côté parking
avec accès par le hall(porte coulissante),
et par le parking (grande porte garage)

Espace 2
--------
63m2 (14mx4,5m) RdC à l'arrière
avec accès par le hall(porte métallique)
 

 
 
CONDITIONS
- Charges d'électricité partagées
- participation à l'entretien des communs
- paiement des loyers chaque début de trimestre
- besoin d'un garant

AUTRES CARACTERISTIQUES
Locaux situés en fond de cour
Espace commun pourvu d'une petite cuisine +toilettes
Parking possible.

Pas d'activité bruyante

Locaux libres à partir de août/septembre 2015


Dans l'idéal, nous cherchons un seul locataire pour les 2 parties (96m2)

Nous contacter pour détails et visite éventuelle début juillet :

ASSOCIATION L'ESCALIER
9 Rue d'Alsace
54140 Jarville-La-Malgrange
contact@grenaille.fr
Julien 06 49 92 89 83

mercredi 13 mai 2015

La Grenaille certifiée ''Nature & Progrès''


Ca faisait un bout de temps que c'était en préparation, mais aujourd'hui c'est officiel :
 Les bières Grenaille sont certifiés "Nature & Progrès" !



Qu'est-ce que ça signifie ?
   En pratique, ça ne changera rien aux bières que vous connaissez, vu que je produis mes bières en suivant le cahier des charges N&P depuis quelques années...
   Dans son souci d’une agriculture cohérente, Nature & Progrès attribue sa mention de façon globale à la fois à partir de cahiers des charges techniques mais également en fonction d’une charte, prenant en compte les aspects environnementaux, sociaux et économiques. La mention est reconnue par de nombreux magasins et marchés Bio.
   Les cahiers des charges N&P se différencient de la bio officielle par des exigences supplémentaires (ingrédients 100% bio, limitation des emballages, du transport, des consommations d’énergie, gestion économe de l’eau, solidarité et entraide, activités à taille humaine...)
Vous pouvez voir le cahier des charges "brasserie" ici :


   La Grenaille rejoint ainsi une vingtaine de brasseries artisanales françaises déjà sous mention, comme par exemple la Vézère, la Brasserie des Vignes, Grobul'Factory, la Farlodoise, la  Montreuilloise ou la Ferme-brasserie Garland.
Quelques news régulières sur cette page FB

mardi 24 mars 2015

Plantation de houblon

   Si vous avez un peu suivi l'aventure de la Microbrasserie Grenaille précédemment, vous savez que je suis dans un démarche écologique globale concernant mon mode de production de la bière. Dans cette optique, le but (entre autres) est d'arriver à 100% d'ingrédients Bio, et les plus locaux possible. Et j'y suis presque.


   Depuis le début de l'année 2015, tous les malts utilisés pour brasser les bières Grenaille sont issus de l'Agriculture Biologique. La plupart venant de la Région Champagne toute proche, et quelques malts spéciaux de Belgique.
  
   Les houblons sont presque tous Bio : originaire à 90% d'Alsace, et d'Allemagne pour le reste. Presque tous ? Celui qui bloque s'appelle "Columbus" et il représente 4% de mes besoins annuels en Houblons. C'est lui qui confère l'amertume et surtout les notes "résineuses/pamplemousse" uniques de la Grenaille IPA !
   Pour l'instant mon stock de cette variété provient d'une culture conventionnelle (non-bio) et quasi-impossible à remplacer dans ma recette.

   Pour remédier à ça et faire avancer les choses, je vais donc essayer de cultiver le houblon "Columbus" (et d'autres) par ici en Lorraine. Les premiers rhizomes ont été plantés lundi, avec l'aide Gaëtan Huguet, paysan-maraîcher à Dolcourt (54) qui me prête un bout de son terrain à cet effet.

Photos
 
Les trous sont creusés.
Bon ok, en comparant les 2 rangs, on voit que Gaëtan a plus l'habitude que moi de travailler la terre

La vue est plutôt chouette à Dolcourt








 Les rhizomes de houblon prêts à être mis en terre :
du Columbus, mais aussi d'autres variétés comme le Chinook, le Cascade et le Sladek...









On balance une bonne dose de fumier.

Ici le sol est argileux, et le houblon c'est gourmand !








Les rhizomes sont en terre

On a buté les rangs

et les piquets sont en place, pour accueillir les ficelles qui servirant à tuteurer les lianes de houblon







Restait plus qu'à bien identifier chaque variété.

et attendre que ça sorte !












à suivre...

jeudi 5 mars 2015

Brassage de la cuvée ''Ulule''

   Une cuvée spéciale a été brassée ce mercredi à la Grenaille : la bière pour les contributeurs du projet de "la chambre chaude" sur Ulule.
   Ulule est une plate-forme de financement participatif, sur laquelle j'ai proposé récemment un projet pour financer la construction d'une chambre de refermentation à la brasserie.
Pour tout savoir, rendez-vous ici. Le premier objectif a été atteint en 8 jours, et le deuxième est tout proche ;)
_________________________________________________________________
   Chaque personne ayant contribué à ce projet aura la chance de recevoir une bouteille de la cuvée spéciale concoctée pour l'occasion (il n'est pas trop tard !) Cette bière unique est d'ailleurs réservée exclusivement aux contributeurs "Ulule" ! Elle sera très originale puisqu'il s'agira d'un assemblage de 4 brassins :
3 SMASH :
- blondes légères avec uniquement du Malt "Pale Ale"
- houblonnées uniquement au "Cascade" (variété américaine de houblon très aromatique, typé agrume) en grande quantité (début de filtration, puis tout au long de l'ébullition) mais avec une amertume modérée
- fermentées avec une levure américaine de fermentation haute, qui favorise des notes fruitées et rafraîchissantes (US-05)
1 SPECIALE :
- brune assez dense et forte aux malts Biscuit, Seigle et Chocolat
- houblonnée à l'empâtage avec du "Fuggles" (variété anglaise au caractère doux et épicé) puis "First Gold" en fin d'ébullition (variété naine anglaise aux notes fruitées "orange" et un peu épicées)
- fermentée avec la levure "American West Coast" (BRY-97) vigoureuse et assez neutre

   Les 4 brassins fermenteront séparément, puis seront mélangés pour une garde en cuve de plusieurs semaines qui aboutira une bière unique. Celle-ci sera embouteillée ensuite en formats 33cl et vivra une refermentation en bouteille avant de s'affiner tranquillement.
_________________________________________________________________






Installation du matériel dans la matinée, pour brasser 4 x 23 litres : 2x2 brassins en parallèle.

C'est parti !


un peu avant 10h

Pauline est venu me donner un coup de main, elle se retrouve donc à concasser le malt sur le Cyclogrinder.
3 x 5kg de Malt "Pale Ale"
+ un mélange spécial pour le 4ème brassin



11h


Mélange de l'eau et du malt pour l'empâtage, dans les 2 récipients en parallèle.
On mélange et on laisse infuser...


11h45

Ce qui nous  laisse juste le temps d'aller chercher des levures à la Capsule, à quelques rues de la brasserie



12h00

Premier ajout du houblon "Cascade" dès la filtration (First Wort Hopping)
sur les 2 premiers brassins de blonde.
Il dégage déjà des notes d'agrume dans l'atmosphère de la brasserie




13h30

La filtration des 2 'batch' en parallèle, tout se passe bien et ça sent déjà rudement bon !




14h30



Pauline, submergée par la vapeur, créé un tourbillon qui permet des séparer les poudres de houblon et les protéines agglomérées de notre moût, qui sera prêt à être transféré en fermenteur.




16h15


Voilà l'heure de préparer l'empâtage du 4ème brassin,  avec des malts gourmands, corsés et torréfiés, et plein de houblon en fleur (Mash Hopping)

l'odeur est incroyable


16h30






Deuxième ajout de houblon lors de l'ébullition.
 (cuvée 3 )
Les vapeurs sont de plus en plus plaisantes dans la brasserie.


19h15



Transfert du 4ème brassin dans son seau de fermentation. Le moût est foncé mais bien limpide, ça promet du bon



20h30

Et voilà les 4 brassins prêt à démarrer leur fermentation, une fois que les levures seront réveillées...



21h30


Après le grand nettoyage, un petit "Selfie" foireux pour cloturer cette belle journée.

Comment ça
on a l'air fatigués ?



presque 22h

vendredi 6 février 2015

Article de presse pour la Semaine du Microcrédit


Voici un article paru aujourd'hui dans l'Est Républicain, en page ''Région'' :
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2015/02/06/la-creation-d-entreprise-ouverte-aux-exclus-du-credit
__________________________________________________________________________________

06/02/2015 à 05:00 

La création d’entreprise ouverte aux exclus du crédit

Julien Gunther dans sa microbrasserie « Grenaille » à Jarville-la-Malgrange. Photo ER 
Julien Gunther dans sa microbrasserie « Grenaille » à Jarville-la-Malgrange. Photo ER


Nancy. Julien Gunther a créé sa microbrasserie à Jarville-la-Malgrange (54) il y a 4 ans à la suite d’une longue période de chômage. Sans l’Adie (l’Association pour le droit à l’initiative économique), « rien n’aurait été possible », explique le jeune homme. A l’époque, Julien touche le RSA, n’a aucun apport personnel pouvant lui permettre de se lancer dans cette activité qui relève chez lui de la passion. Il a bien frappé à la porte de huit banques : « Huit refus », résume-t-il. Pas de quoi le décourager pour autant.

406 projets financés en 2014 en Lorraine

Sa bouée de sauvetage, Julien Gunther la trouvera auprès de l’Adie, pionnière du microcrédit depuis près de 25 ans. Sa détermination, sa capacité de travail feront le reste. Aujourd’hui, le jeune homme produit 12.000 litres (production 2014) de bière bio (blanche, ambrée, spéciales…), à la force du poignet. De la matière première qu’il va lui-même chercher, à la livraison en passant par le brassage à la main à l’ancienne, la mise en bouteille, l’étiquetage etc. le jeune homme fait tout, seul. Et son souci désormais est plus celui de la rupture de stock que de l’écoulement de sa production. Pas question pour autant de passer à l’automatisation. « Ce ne serait plus ma façon de penser la bière et le travail », confie le jeune homme.
Objectif 2015 pour Julien : « Produire 15.000 litres ». Un seuil qui va désormais lui permettre, au terme de 4 ans d’efforts, de pouvoir « vivre » de son labeur.
« Ce sont les compétences de Julien (Ndlr : une solide formation agricole) et sa motivation qui ont fait emporter le dossier », explique Line André, déléguée territoriale en charge du développement de l’Adie en Lorraine. L’association qui vient en aide à toutes les personnes exclues du crédit bancaire, que ce soit en raison de leur âge ou de leur situation socio-économique, accompagne les porteurs de projet de création de micro-entreprise en amont et en aval de cette création : étude de marché, emplacement, coûts etc..., puis suivi en moyenne de 20 mois après le lancement de l’activité.
L’Adie défend son rôle « dans la lutte contre le chômage », rappelle Line André. « L’objectif est d’aider des personnes à créer leur propre emploi, à sortir du RSA, des revenus sociaux, à devenir indépendante sur tous les plans ».
En 2014, l’Adie a accompagné 518 porteurs de projets de micro-entreprises dans la région. 406 ont été financés : « Hier, la difficulté était de faire naître l’idée que la création d’entreprise n’était pas réservée à une frange de la population. Aujourd’hui, il faut canaliser et faire comprendre qu’on ne peut pas créer n’importe quand, n’importe comment », observe Line André. Sous peine d’aller à la catastrophe.


Marie-Hélène VERNIER
__________________________________________________________________________________

lundi 1 décembre 2014

Cuvée des Phoenix

Le 28 avril cette année, j'étais chez Matthieu à la   Brasserie La Bouquine. Et on a brassé.

   On s'était croisé avec Matthieu quelques mois auparavant parmi d'autres brasseurs, et on est resté en contact par la suite. On a souvent discuté de nos galères de brasseurs, puisque l'année 2013 n'a été facile pour aucun de nous deux. Mais on était bien décidés à renaître de nos cendres !



   Il m'a invité à venir chez lui au printemps et on en a donc profité pour faire ce qu'on appelle un Brassin Collaboratif : 2 brasseurs, des malts, des houblons, 2 savoirs-faire et une recette commune brassée ensemble.
  On est partis sur une bière brune gourmande, aux subtiles notes torréfiées, avec un houblonnage aromatique bien présent. La recette a été créée le jour-même avec ce qu'on avait réuni comme malts & houblon.















  Ainsi est née la Cuvée des Phoenix, une bière de type PORTER, disponible dès à présent dans nos deux brasseries ! Attention, stocks limités ! (uniquement en 33cl à la Microbrasserie Grenaille)


  L'étiquette a été dessinée et réalisée par Benoit Charrier (Collectif Le Chat Dame)




Et v'là le FB de La Bouquine, en pleine renaissance !

mardi 21 octobre 2014

Michtô 9

Retrouvez la buvette Grenaille au Festival Michtô du 23 au 26 Octobre :


jeudi 2 octobre 2014

3 ans et des brouettes

   Plus le temps passe, moins je poste d'article sur le blog de la brasserie...faut dire que j'ai été pas mal occupé cette année !
   La Microbrasserie Grenaille poursuit son chemin et a passé depuis le mois de mai ses 3 ans d'existence...

   La production a continué à évoluer, et sont sortis des cuves de la brasserie 30 hectolitres de bière en 2011 (sur 6 mois de production), 60 hectos en 2012, 90 hectos en 2013, et potentiellement 120 hectos pour 2014 ! Et avec l'acquisition d'une 3ème cuve de fermentation, la production 2015 pourra atteindre (et dépasser ?) les 150 hectos, volume de production visé au départ du projet.
   Et pour écouler tout ça, même si la vente à la brasserie n'a jamais décollé, de nouveaux distributeurs apparaissent régulièrement et les marchés artisanaux marchent assez bien. On se débrouille quoi.

  Jusqu'à maintenant, je n'ai guère pu me payer décemment. tout au plus l'équivalent d'un mi-temps dans les meilleures périodes. Mais ces 3 années auront permis d'autofinancer toute l'installation actuelle, me permettant de produire seul ces fameux 150 hectolitres annuels.


   En effet la Grenaille a commencé en 2011 en mode "équipement minimum" pour évoluer au fur et à mesure selon ses moyens. Cela implique des investissements en permanence, par exemple cette  année :
nouvelle embouteilleuse, gerbeur électrique, joint de culasse, laveuse de fûts auto-construite, 2 tireuses supplémentaires, cuve d'embouteillage, de nombreux fûts, etc.
   Bon là on devrait être bien pour quelques temps !
   
  La Grenaille a été servie cet été dans un mariage, un enterrement, une projection anti-nucléaire, un Jeu de Rôle Grandeur Nature, un marché au Fort de Jouy-sous-les-Côtes, le Festival Sauvage dans le coin, une compétition de Dragon-Boat, une décrémaillère, une convention de jonglerie, un concert punk-hardcore, un vernissage, une fête de la Soupe, un vide-grenier, une foire Bio et quelques marchés de producteurs...diversité !

  Au niveau des bières Grenaille, quelques changements de recettes minimes, notamment la dernière cuvée de Blanche réalisée avec des malts de chez Malteurs Echos en Ardèche et du houblon aromatique "Premiant", ce qui la fait passer en 100% Bio. la blonde l'étant déjà, les autres suivront très prochainement.
 

   Très prochainement sortira une cuvée collaborative, plutôt foncée...en attendant je fais à nouveau toutes sortes de tests de recettes pour trouver la prochaine Grenaille...y compris avec du houblon sauvage du coin.







   Le premier stage sur place à la brasserie s'est déroulé à la mi-septembre. Il a réuni 7 participants très motivés. le prochain aura ssûrement lieu en Novembre...D'ici là, vous pouvez assister au stage d'Ecotidienne à Sparsbach (même formule) le 11 octobre !
Il aura lieu aussi le lendemain au Festival Selbst Gemacht à Strasbourg mais c'est déjà complet.




   Grande motivation pour continuer l'aventure, c'est pas fini !!!
avec l'ouverture de nouveaux horizons en 2015, je vous en reparlerai...


à bientôt pour la suite


Et en bonus, une émission de Radio enregistrée dans la brasserie un lundi soir en août : A PROPOS DE MINOS

dimanche 13 juillet 2014

Stage de brassage amateur

   Après avoir animé un certain nombre d'atelier de brassage amateur à l'extérieur de ses murs (notamment en Alsace), je lance les stages sur place à la Microbrasserie Grenaille :
Un premier stage aura lieu le vendredi 15 août 2014 Nouvelle date : Samedi 13 septembre de 10h à 18h
*************************
   La journée de stage consiste en un atelier collectif de brassage pratique entrecoupé de moments d'apports théoriques. Accessible aux débutants, il s'agit d'un brassage ''tout grain'' (utilisant du malt en grain et du houblon) par infusion monopalier (méthode la plus simple), suivi d'une fermentation haute.
 *************************
 PROGRAMME
Stage-atelier d'une durée de 8h, comprenant la réalisation d'un brassin collectif (pour 20 litres de bière) et les parties théoriques (développées avant leur mise en pratique, au fur et à mesure de la journée). Le stage se conclue par la mise en fermentation du brassin du jour.

Déroulement du stage :
MATIN
           + présentation générale du brassage amateur
           + le matériel et les matières premières
           + choix de la recette brassée
           + nettoyage et désinfection
           + concassage du malt
           + l'empâtage du malt et les paliers de température
           + empâtage/infusion

* pause déjeuner *

APRES MIDI
           + filtration du moût
           + les rôles de l'ébullition
           + différentes utilisations du houblon
           + ébullition et houblonnage
           + refroidissement
           + fermentation, garde et mise en bouteille
           + mise en fermentation

Parties théoriques
Parties pratiques

* dégustation de bières élaborées selon la même méthode *

 *************************

TARIFS
Tarif normal : 60€ /personne
Tarif réduit (chômeurs, précaires, étudiants, retraités) : me consulter
> Groupe de 8 à 10 personnes par journée de stage.
(en dessous de 8 réservations, le stage est reporté à une date ultérieure)

INFOS PRATIQUES
> La bière brassée le jour du stage pourra être embouteillée par les participants  environ un mois plus tard, à la brasserie.

> Chaque participant repartira avec un document synthétique sur le brassage amateur (une vingtaine de pages) et une bouteille de bière Grenaille de son choix.
> Le repas de midi peut se prendre sous forme d'auberge espagnole : chacun(e) amène un plat (végétarien de préférence, pour convenir au plus grand nombre) et tout est partagé.
 
La participation au stage se fait uniquement sur réservation (avant le 10 août) :
* Par téléphone au 06 49 92 89 83
* Par e-mail à contact@grenaille.fr




PS : par la suite, un stage devrait avoir lieu chaque trimestre...